Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Le suivi des indicateurs de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est obligatoire depuis le 1er mars 2020 pour toutes les entreprises d’au moins 50 salariés. T&G France a donc engagé les calculs, à partir de quatre indicateurs, pour déterminer son index d’égalité professionnelle femmes-hommes. Voici sa note en 2020 :

 

 

Avec un score de 77 points sur 100, la société T&G se place donc en conformité avec les exigences légales en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. 

Détail des indicateurs

– Indicateur relatif à l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes (40 points) :
Cet indicateur est calculé à partir de la moyenne de la rémunération des femmes comparée à celle des hommes, par tranche d’âge et par catégorie socio-professionnelle.

Concernant ce premier indice, la société T&G obtient un score de 37 points, soit un écart de rémunération de 2.6%.

 

– Indicateur relatif à l’écart de taux d’augmentations individuelles entre les femmes et les hommes (35 points) :
Cet indicateur compare par catégorie socio-professionnelle le pourcentage de femmes et d’hommes ayant bénéficié d’une augmentation individuelle au cours de l’année.

Concernant ce second indice, la société T&G obtient le résultat suivant 0.1%, soit un score de 35 points.

 

– Indicateur relatif au pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congé maternité (15 points) :
Cet indicateur calcul le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation sur leur salaire de base dans l’année suivant leur retour de congé de maternité, si des augmentations sont intervenues au cours de la période pendant laquelle le congé a été pris.

Concernant ce troisième indice, 0% de salariée a bénéficié d’une augmentation suivant un retour de congé maternité ou d’adoption. La société T&G obtient un score de 0 point car les salariées de retour de congés maternité ou d’adoption n’ont pas été augmentés.

 

– Indicateur relatif au nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations (10 points) :
Cet indicateur permet de comparer la répartition entre les deux sexes parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations.

Concernant ce quatrième et dernier indice, la société T&G possède uniquement deux représentants du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations. Elle obtient ainsi un score de 5 points.